dimanche 31 juillet 2016

Bilan du mois de Juillet 2016



Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois de juillet. Ce bilan est sans conteste le meilleur depuis que nous avons commencé le blog et nous en sommes vraiment ravies (merci les grandes vacances) ! Ce mois-ci nous avons lu 8 livres. Pour une fois, nous avons eu un rythme de lecture assez régulier enfin surtout Laure qui a profité pleinement de ses vacances. Aurélie a eu moins le temps de lire étant donné qu'elle travaillait. En tout, avec ces 8 livres, nous avons lu 2 505 pages. Et maintenant, passons en revue nos lectures du mois...




Pour commencer, Laure a lu Écoute-là de Sarah Dessen. Nous suivons Annabelle, une jeune fille qui se sent seule et qui ment beaucoup jusqu'au jour où elle rencontre Phil. 
J'ai bien aimé cette belle histoire même si j'ai eu un peu de mal avec Annabelle notre personnage principal que j'ai trouvé beaucoup trop passive. En revanche, même si ce livre est vendu comme de la romance (et s'en est une), le livre n'est pas forcement centré sur l'histoire d'amour et ça m'a beaucoup plu. 


Puis Laure a continué son mois de juillet avec Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. Armentrout. Lux c'est l'histoire de Katy, une jeune fille qui déménage dans un village perdu où elle rencontre Daemon Black. Elle se rend vite compte qu'il cache un mystérieux secret. 

Ça faisait un moment que j'avais envie de commencer cette saga (même si ce n'est pas mon genre de lecture habituel) et je l'ai adoré ! J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire, les personnages, l'univers et surtout Daemon, mon nouveau book boyfriend !


Laure a tellement aimé cette saga qu'elle a enchainée directement avec le tome 2 de Lux : Onyx. Pour ne pas spoiler, je ne vais pas faire de petit résumé. Regardez celui fait pour le tome 1. 

J'ai autant aimé ce livre que le tome 1. Ce fut un plaisir de retrouver les personnages et surtout Daemon et Katy même si parfois elle m'a agacée. J'ai vraiment hâte de lire la suite. Heureusement que le tome 3 paraitra en septembre !




Pour terminer son mois de juillet, Laure a lu Si je reste de Gayle Forman. Dans cette histoire, nous suivons Mia, une jeune fille de dix-sept ans, victime d'un accident de voiture. Elle se retrouve dans le coma et entend tout ce qu'il se dit autour d'elle à l'hôpital. Elle va devoir faire un choix crucial : se battre pour vivre ou se laisser mourir. 

J'avais déjà vu le film (que j'avais beaucoup aimé) donc je connaissais l'histoire. Je ne peux que vous conseiller ce livre triste et touchant parce que je l'ai beaucoup aimé malgré sa fin un peu rapide.


Pour commencer son mois de juillet Aurélie a lu le tome 2 de Lady Liberty : Treize colonies de Jean-Luc Sala et Aurore. Dans cette BD historique, nous assistons aux "coulisses" de la Révolution américaine. Comment elle a été déclenchée par les révolutionnaires américains soutenus par certains espions du Roi Louis XV.
 Au mois de juin, j'avais lu le tome 1 de cette série alors j'ai décidé de lire au plus vite le tome 2 pour ne pas perdre le fils. J'ai bien aimé ce tome 2 même j'avoue avoir préféré le premier. Il est riche en action au début mais après, il est plus lent et ça m'a un peu déçue. 


Puis Aurélie a continué son mois de juillet avec Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, tome 2 : Ne retournez jamais chez une fille du passé de Nathalie Stragier. Dans ce livre, nous retrouvons Pénéloppe la fille du futur et Andréa la fille du présent. Nos deux héroïnes doivent de nouveau faire face à un nouveau problème qui pourrait mettre en danger la survie de notre monde. 

Cette saga est sans conteste l'une de mes plus belles découvertes de cette année. J'adore l'histoire et l'univers mis en place par Nathalie Stragier. J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages.


 Ensuite Aurélie a lu le tome 2 de Mon pépé est un fantôme, la BD de TaDuc et Barral. Le grand-père de Napoléon vient de décéder mais, le petit garçon continu de voir son papi sous la forme d'un fantôme.

Cette série de bande-dessinée est vraiment très drôle. Il n'y a pas de grande histoire mais plein de petits sketchs qui sont à mourir de rire. Avec l'apparition d'Iggy l'iguane dans ce deuxième tome, on a le droit à encore plus de scènes hilarantes. Mon pépé est un fantôme est une bonne BD si vous voulez passer un moment de détente sympathique.



Pour terminer ce mois de juillet Aurélie a lu le tome 1 de Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger. Sophie, une jeune fille de douze ans ne se sent pas à sa place dans sa famille et dans la société. Sans compter qu'elle entend des voix bizarres depuis qu'elle a cinq ans. Sa vie bascule le jour où elle apprend qu'en réalité elle n'est pas humaine...

Je me demande pourquoi je n'ai pas commencé cette saga plus tôt. J'ai vraiment adoré l'univers, les personnages. L'intrigue est bien menée. En bref, tout est génial dans ce livre. Gardiens des Cités Perdues se hisse dans le top 3 de mes sagas favorites. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite !




Book Haul

En juin, nous avons acquis 12 nouveaux livres mais, il y a une nouveauté par ce que cinq de ces livres sont des livres audios. Une première pour nous ! Nous remercions Audible et Babelio pour leur confiance et pour nous avoir permis de découvrir les livres audios.
Voici les nouveaux arrivants au format papier :


  1. Jennifer L. Armentrout, Lux, tome 2 : Onyx, J'ai Lu, 2015.
  2. Brenda Drake, Library Jumpers, tome 1 : La voleuse de secrets, Lumen, 2016.
  3. Eleanor Herman, Le sang des dieux et des rois, tome 1, Robert Laffont, 2016.
  4. Ondine Khayat, Le prince charmant est infidèle, Michel Lafon, 2015.
  5. Ruthier Knox, Roman Holiday, tome 1 : Un brin de folie, Milady, 2015. 
  6. Nicholas Sparks, Si tu me voyais comme je te vois, Michel Lafon, 2016.
  7. Amy Harmon, La loi du coeur, Robert Laffont, 2016. 
Maintenant, les nouveaux arrivants au format audio :

  1. Jojo Moyes, Avant toi, Écoute : 12h. 
  2. Diana Gabaldon : Outlander, Écoute : 32h 43min.
  3. Jane Austen, Orgueil et préjugés, Écoute : 11h 7min.
  4. Katerina Bivald, La bibliothèque des cœurs cabossés, Écoute : 13h.
  5. Mhairi McFarlane, Comme si c'était toi, Écoute : 11h 59 min. 
Au début, j'étais plutôt sceptique sur le principe des livres audio. Je dois dire, que je suis agréablement surprise. J'ai écouté un peu plus de la moitié de Avant toi et j'aime beaucoup cette nouvelle forme de lecture. J'en reparlerai plus en profondeur plus tard dans un article. 



Sur le blog

En juillet, nous avons publié neufs articles soit notre meilleur score depuis un moment et, nous sommes assez fières de nous ! Voici le récapitulatif des articles publiés :




Infos

Nous sommes heureuses de vous annoncer que le blog a un nouveau partenaire. Il s'agit du blog Gribouillis de Café. N'hésitez pas vous rendre sur le blog de Bridget pour découvrir ses lectures du moment. 

https://gribouillisdecafe.blogspot.fr/

Deuxième et dernière information, nous tenions à vous informer que demain, lundi 1er Août, nous partons pour une semaine de vacances à Londres. Puis, à notre retour, nous partons dix jours en Espagne. Nous avons déjà prévu des articles mais, malheureusement, notre présence sur vos blogs sera assez limité notamment à cause des aléas de la connexion internet. Nous nous excusons par avance de notre absence.


 Nous vous souhaitons un très bon mois d'août ! :)

vendredi 29 juillet 2016

Sobibor








Auteur : Jean Molla
Edition : Folio
Genre : Contemporain
Pagination : 195 pages
Parution : Septembre 2011
Prix : 5€90











Résumé : Emma est une jeune fille atteinte d'anorexie. Appréhendée dans un supermarché pour vol, elle ne peut qu'expliquer : "Je l'ai fait pour qu'on m'arrête." Pourtant, Emma veut savoir, Emma veut comprendre. "Sobibor", ce nom, prononcé par sa grand-mère polonaise peu avant sa mort, lui apportera plus que de simples réponses. 

Avis : Que dire à part…WOW ? Ce livre est pour moi une révélation et je me demande pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt.  Lorsque j'étais en 3e, ma prof de français nous parlait souvent de Jean Molla en nous disant que c'était un auteur à lire absolument…4 ans plus tard, je me suis enfin décidée à découvrir cet auteur avec Sobibor, un livre dont le résumé me touchait profondément. 

En effet, dans Sobibor on suit l'histoire d'Emma, une adolescente mal dans sa peau, tombée dans l'anorexie. Comme je l'ai déjà dit dans une autre chronique, les livres parlant de l'anorexie me touchent énormément et je pense qu'il est important de lire des livres sur cette maladie qui connait beaucoup trop de préjugés. Nous allons donc au fil de l'histoire comprendre les raisons de sa maladie mais attention malgré ce que l'on pourrait croire, le roman ne parle pas que de ce sujet. En effet, le livre parle aussi de la Shoah et j'ai trouvé que Jean Molla arrive parfaitement à mêler les deux traits de l'histoire. 

Ce livre parle de camps d'extermination et la vie qu'on y vit. Toutefois, contrairement à la plupart des livres, nous n'avons pas la vision de la victime mais bien la vision d'un des bourreaux, de Jacques Desroches, à travers son journal. Tandis que d'un autre côté, nous suivons l'histoire d'Emma. Je me suis énormément attachée à ce personnage car je trouve que Jean Molla décrit à merveille cette maladie horrible que si peu de personnes comprennent.

Au fil de la lecture, nous allons comprendre quel est le lien entre ces deux personnages, dans un récit riche en émotions et surprises. Jacques est un français convaincu par les idées des nazis, ses propos sont d'ailleurs durs, horribles et choquants. J'ai adoré ce roman car on se rend aussi compte de l'importance des secrets de famille et de la façon dont ils peuvent gâcher toute une vie. 

En bref, un roman glaçant et poignant, avec le journal de de Jacques Desroches et l'histoire d'Emma. Il est, je pense, indispensable de le lire afin de ne pas oublier une partie du passé, voir ce moment sous une version différente, durs et cruels. On ne peut rester indifférent à la suite de cette lecture. 


 Ma note : 19/20

« Je sais enfin que je suis entre parenthèses. Moi, j'ai au moins cette chance. Je suis comme je suis parce que je suis en instance de vie. Une anorexique n'est pas en marge. Elle s'est faite aussi mince que le trait qui sépare la marge de l'espace où l'on écrit. Un jour ou l'autre, si tout va bien, elle revient sur la page. C'est ce que je m'efforce de faire. »

« Je n'avais pas encore compris que ne plus manger signifie très exactement souhaiter se mettre à l'écart. C'est une sorte de ghetto que l'on s'invente pour soi seul et dans lequel on s'enferme avec un mélange pervers d'aveuglement et de ravissement. C'est une forme de distinction absurde, pour se différencier à tout prix, se dessaisir du banal. On ne peut plus partager ce qu'il y a de commun. On ne peut plus communier dans la célébration des choses mortes. On a le regard qui s'est tordu. On ne voit plus les aliments avec innocence et l'on s'étonne que les autres ne nous suivent pas. » 

mardi 26 juillet 2016

Les yeux du dragon






 Titre VO : The Eyes of the dragons

Auteur : Stephen King
Edition : Flammarion
Genre : Conte, Fantasy, Jeunesse
Pagination : 465 pages
Parution : Janvier 2016
Prix : 16







Résumé : L'ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain... Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c'est en vue d'accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison. Mais c'est compter sans une antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d'un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie. On sait que les contes de fées sont les premiers récits de terreur. En écrire un à l'intention de sa fille Naomi était donc pour Stephen King une sorte de retour aux sources.

Avis : Lorsque j'ai vu ce livre pour la première fois, une chose m'a sauté aux yeux, sa magnifique couverture. C'est superficiel certes, mais, elle est vraiment belle avec ce relief et surtout ces grands yeux jaunes qui nous incitent à passer un moment en compagnie de ce bouquin. C'est sans compter les belles illustrations que nous pouvons découvrir à l'intérieur

Voici quelques unes des illustrations présentes à l'intérieur du livre...
Assez parlé de mon petit côté superficiel, passons dans le vif du sujet. Stephen King nous emporte au Royaume de Delain, gouverné par Roland, un vieux roi très gentil mais un peu naïf. Ce roi a eu deux fils, Peter et Thomas. Peter, un jeune homme bon et très courageux est amené à succéder à son père. Pour accéder au trône, Peter, va devoir affronter son jeune frère Thomas naïf et aveuglé par la jalousie mais surtout Flagg, le magicien et conseiller officiel de Roland qui est prêt à tout pour se débarrasser de lui. 

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce livre est écrit comme un conte. Je ne m'y attendais pas et j'ai beaucoup aimé cette surprise. L'histoire est narrée par un conteur qui semble être un historien, spécialiste de l'histoire de Delain. Le conteur parle à la première personne du singulier, même s'il reste extérieur à l'histoire et qu'il nous raconte des faits passés. Il parle au présent même si l'histoire qu'il raconte se déroule bien avant son époque puisqu'il nous parle à nous, lecteur comme si nous étions devant lui et qu'il nous racontait personnellement l'histoire. Ce procédé de narration nous permet de nous immerger complètement dans l'histoire avec le conteur. Cette méthode nous donne aussi un très beau conte. 

Dans ce livre, il y a 142 chapitres (oui c'est énorme !) et je trouve ça génial parce que j'adore les livres avec de courts chapitres. Ces chapitres très courts dynamisent le récit car au début, alors qu'on rentre dans l'histoire, ils sont assez longs. Plus on approche de la fin, plus y a de l'action et plus les chapitres sont courts. 

Stephen King a réussi à créer un univers magique envoutant qui reprend les codes du Moyen-Âge. Pour un monde fantastique, j'aime bien les univers moyenâgeux, ça rend la magie plus vivante je trouve. Cet univers enchanteur est accompagné de personnages attachants et très touchants. J'ai adoré Peter et Thomas à qui il arrive les pires atrocités. Peter reste fort en toutes circonstances et Thomas qui n'a pas eu une enfance facile contrairement à son frère, reste souvent triste se sentant bien seul. Il m'a fait beaucoup de peine. Flagg est un méchant qu'on adore détester. Il est manipulateur, calculateur et vicieux et ça fait de lui le méchant idéal. J'ai également bien aimé les personnages secondaires que sont Roland et Dennis par exemple. 

Mais, je dois avouer que je suis quand même assez déçue par la fin. Elle est beaucoup trop rapide par rapport à une deuxième moitié de l'histoire assez longue. Cette fin est aussi un peu trop ouverte à mon goût. Stephen King nous donne envie d'en savoir un peu plus sur les personnages dans un deuxième tome (qui ne paraîtra surement jamais...). 

C'est la première fois que je lisais un livre de Stephen King et je ne suis pas déçue. J'ai adoré sa plume et l'univers qu'il a su créer à travers ce conte. Dommage que la fin soit un peu trop ouverte. Je conseille ce livre à tous les amateurs de fantastique et de contes. 


Ma note : 17/20 

"Le temps passe plus vite dans l'histoire, mais qu'est ce que l'histoire, sinon une sorte de conte grandiose où les siècles remplacent les années."

"L'amitié nous remplit toujours d'une douce reconnaissance, car le monde, la plupart du temps, n'est qu'un vaste désert, et les fleurs qui y poussent semblent lutter contre des forces contraires."

vendredi 22 juillet 2016

Tag | Book Fangirling Award



Bonjour à tous, 


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour un nouveau tag. Ça faisait longtemps que nous n'en avions pas fait et du coup, c'est avec un peu de retard que nous répondons à celui-ci, le Book Fangirling Award. Nous avons été nominées deux fois pour ce tag, par Léna du blog Un univers de livres et par Fiona du blog Laura Passage. Merci à elles pour cette nomination ! 


Le principe :


- Répondre à cet award par un article 
  - Répondre aux questions de la personne qui nous a nominé(e)
  - Nominer à notre tour entre 5 et 10 blogueurs
  - Poser 5 questions à ces blogueurs
Laure répond aux 5 questions de Léna
1. Si tu pouvais réunir 5 caractères de personnages différents pour en faire ton petit ami idéal, quels traits de personnalité et quels garçons choisirais-tu ? (Ex : Machin pour sa gentillesse, Truc pour son côté protecteur, etc. ;)
Alors je dirais : Daemon de Lux pour son côté taquin, Quatre de Divergente pour sa beauté (non pour tout en fait ^^). Pas besoin de cinq personnages, avec ça, j'ai le petit ami idéal c'est certain. 

2. Quelle créature imaginaire trouvée dans un livre aimerais-tu dompter ?
Je ne sais pas trop mais je pense que ça serait un dragon. 
 

3. Quel objet rencontré dans un livre aimerais-tu posséder ?
Sans hésiter, un Retourneur de temps. 

4. Quel est ton film romantique préféré ?
The Holiday avec Cameron Diaz et Jude Law et pour longtemps encore...  

 
5. Préfèrerais-tu vivre dans un cirque, dans une maison dans les arbres ou dans une station spatiale ? Et pourquoi ? :P
Hum... Dans une maison dans les arbres pour être près de la nature, au calme et pouvoir réfléchir.  
Aurélie répond aux 5 questions de Léna
1. Si tu pouvais réunir 5 caractères de personnages différents pour en faire ton petit ami idéal, quels traits de personnalité et quels garçons choisirais-tu ? (Ex : Machin pour sa gentillesse, Truc pour son côté protecteur, etc. ;)
Mon boyfriend idéal aurait l'humour de Fred et George dans Harry Potter, la beauté de Ricardo Velázquez de la saga Les Velázquez, la gentillesse de Rico de Demain j'arrête, les attentions d'Owen de Confess et le courage de Shinobu de Les Clans Seekers.
 
2. Quelle créature imaginaire trouvée dans un livre aimerais-tu dompter ?
Des sombrals parce que ce sont de gentils "chevaux" et on peut faire des balades volantes. 
 

3. Quel objet rencontré dans un livre aimerais-tu posséder ?
Histoire de changer d'univers ou pas (ahah)... Je dirais la cape d'invisibilité de Harry Potter parce qu'elle peut être vraiment très utile parfois.

4. Quel est ton film romantique préféré ?
Question difficile parce que j'en aime beaucoup. J'aime bien The Holiday, Love Actually et Bridget Jones. C'est incontestablement mon top 3. Mon préféré serait surêment Bridget Jones parce que dès que je le regarde, ça va tout de suite mieux. 
 
5. Préfèrerais-tu vivre dans un cirque, dans une maison dans les arbres ou dans une station spatiale ? Et pourquoi ? :P
Dans une maison dans les arbres comme ça, je suis au milieu de la nature et je pourrais observer les animaux.  
 
Laure répond aux 5 questions de Laura Passage 
1- Quel livre conseillerais-tu (ou as-tu conseillé) à tes enfants pour leur première vraie lecture ?

Pour commencer, Les orphelins de Baudelaire puis après, Harry Potter ou Narnia.

2- Jusqu’où serais-tu prêt à aller pour passer une journée en tête à tête avec l’auteur de ton choix ?
Je ne sais pas... Il est vrai que j'aimerais rencontrer les auteurs pour leur poser des questions mais je ne suis pas du genre à être "prête à tout" donc je ne sais pas mais, si la rencontre se fait à quelques heures en train pourquoi pas. 
3- Quelle adaptation de livres as-tu le plus détesté ?
Sans hésiter la pire adaptation c'est 16 Lunes, j'avais détesté ce film alors que j'avais bien aimé le livre. Je pourrais citer aussi les deux premiers volets de Hunger Games parce que je trouve que la coupure entre les deux est mal faite, ce qui donne un premier film beaucoup trop lent. 
 
4- Si tu devais choisir un seul genre à lire jusqu’à la fin de ta vie, lequel serait-il ?
Je dirais, des romans avec des histoires d'amour mais peu importe le genre. 
5- Lis-tu des livres papiers ou numériques ?
Je lis exclusivement des livres papiers.  




Aurélie répond aux 5 questions de Laura Passage

1- Quel livre conseillerais-tu (ou as-tu conseillé) à tes enfants pour leur première vraie lecture ?
Tout dépend de l'âge des enfants lorsqu'ils veulent commencer leur première vraie lecture. Les livres de la Bibliothèque Rose sont pas mal comme toute première lecture (c'est avec ça que j'ai commencé d'ailleurs). Sinon, Charlie et la chocolaterie et les autres livres de Roald Dahl sont pas mal non plus. 


2- Jusqu’où serais-tu prêt à aller pour passer une journée en tête à tête avec l’auteur de ton choix ?
Pas trop loin à vrai dire puisque ça ne me dérange pas de ne pas rencontrer les auteurs, même j'ai quelques questions pour certains d'entre eux. Mais, éventuellement, je pourrais faire quelques kilomètres et passer un peu de temps à faire la queue. 
3- Quelle adaptation de livres as-tu le plus détesté ?
Je n'ai pas vu énormément d'adaptations pour lesquelles, j'ai lu également le livre. Mais, la moins bien serait peut être Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé. Même si j'aime bien ce film, des pans entiers de l'histoire sont oubliés ou totalement changés. 
4- Si tu devais choisir un seul genre à lire jusqu’à la fin de ta vie, lequel serait-il ?
C'est difficile parce que ça fait du bien d'alterner les genres littéraires et de ne pas toujours lire le même genre d'histoires. Mais, si je devais choisir, je choisirai du Fantastique. 
5- Lis-tu des livres papiers ou numériques ?
Des livres papiers sans hésiter !  



Les blogs que nous nominons sont 



Voici nos cinq questions pour les heureuses élues ^^ 

1- Quel est ton personnage préféré (toutes lectures confondues) ?
2- Quel livre voudrais-tu voir adapter au cinéma ? 
3- Quel est le livre que tu as le plus détesté ? 
4- Collectionnes-tu d'autres objets que des livres ? 
5- Si tu devais jeter tous tes livres sauf un, lequel garderais-tu ? 

Voilà, ce tag est maintenant terminé. A bientôt pour de nouveaux tags ! :)

lundi 18 juillet 2016

Bridget Jones, tome 3 : Folle de lui





Titre VO : Bridget Jones : Mad about the boy

Auteur : Helen Fielding
Saga : Tome 3
Edition : J'ai Lu
Genre : Romance, Chick-lit
Pagination : 534 pages
Parution : Mars 2016
Prix : 8




Attention il s'agit du tome 3 donc il y a des risques de spoilers dans le résumé et mon avis ! 


Résumé : Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amie célèbre ses 60 ans ? Est-il moralement condamnable d'aller chez le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux ? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontre ? Confrontée à ces questions existentielles, Bridget relève le défi d'élever seule deux jeunes enfants, d'apprendre à maitriser tweets et textos et, surtout, redécouvre sa sexualité à l'heure de - aïe ! le mot qui fâche - l'âge mur. 
Bridget Jones is back !! 

Avis :  J'adore Bridget Jones, c'est une de mes romances favorites. Dès que j'ai un coup de moins bien, je regarde les films et ça va beaucoup mieux. J'attendais la sortie de ce tome 3 en poche avec une grande impatience. Il n'a pas trainé longtemps dans ma PAL parce que j'avais vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de Bridget. 

Dans ce tome 3, nous retrouvons Bridget une dizaine d'années plus tard et nous découvrons ce qu'elle est devenue. Nous apprenons avec stupéfaction que la vie de notre héroïne a changée du tout au tout. 

J'ai adoré retrouver Bridget telle que je l'avais adoré dans les autres tomes c'est à dire toujours aussi délurée, franche, avec ce petit côté gaffeuse et naïve qui fait son charme. Ces petits côtés agaçants sont aussi présents mais, après tout, c'est ce qui fait son charme. J'ai bien aimé aussi retrouver d'autres personnages tels que la maman de Bridget, sa bande d'amis loufoques et surtout, le célèbre Daniel Cleaver, toujours aussi drôle et déjanté. J'ai également bien aimé découvrir les nouveaux personnages que sont Roxster, le petit ami idéal, M. Wallaker, un homme qui cache bien son jeu mais, surtout Mabel et Billy, les enfants de Bridget qui sont vraiment trop mignons. 

Le style d'écriture d'Helen Fielding est aussi égal à lui-même. Son livre se présente toujours sous la forme du journal intime de Bridget où cette dernière nous raconte son quotidien et nous livre ses états d'âme. 

Mais, je ne vais pas vous mentir, quelques éléments m'ont chiffonné, notamment la disparition de certains personnages même si, grâce à cela, nous avons le droit à quelques scènes très émouvantes. Attention spoiler "J'ai trouvé vraiment nul que l'auteure fasse mourir Mark Darcy après tout le mal que Bridget et lui ont eu dans les autres tomes. J'ai eu aussi beaucoup de peine de découvrir la mort du papa de Bridget et celle de de l'Oncle Geoffrey." Fin spoiler. 
Je n'ai pas trouvé Mabel et Billy très convaincants. Comme je le disais plus haut, ils sont choupinous mais, du haut de leur 5 et 7 ans, je les ai trouvés bien trop "cultivés" pour leur âge. Mabel est en maternelle et elle parle de la Renaissance, de la Reine Victoria... Quant à Billy, à 7 ans, il a le comportement d'un adolescent de 15 ans qui passe son temps à jouer aux jeux vidéo. J'ai même souvent oublié qu'il était seulement en CE1 puisqu'il est bien souvent plus intelligent que sa mère... J'ai trouvé ça vraiment peu crédible et j'avais donc parfois du mal à me souvenir de leur âge. 
Bridget a 50 ans et l'auteure dit qu'elle fait partie du club du troisième âge même si j'avoue, c'est souvent avec autodérision. Sans compter qu'avec ses 62 kilos, elle se fait traiter de grosse à tout bout de champs (ok je ne sais pas combien elle mesure mais bon, c'est quand même abusé...) et j'ai trouvé ça limite comme réflexion. 
Après, j'ai trouvé aussi quelques incohérences qui ne collent pas rapport à ce que l'auteure a dit dans les autres tomes notamment au niveau de l'âge des personnages (Bridget et Mark Darcy) et j'avoue que je me suis creusée pas mal les méninges par rapport à cela, en faisant des calculs savants (ou presque ahah). 

Même si je soulève pas mal de points négatifs, ne vous faites pas de fausses illusions, j'ai beaucoup aimé cette lecture même si j'avoue avoir préféré les deux premiers tomes. La fin est parfaite même si je ne m'y attendais pas vraiment. J'avais eu des soupçons, de légers doutes mais rien de concrets donc c'est plutôt un bon point parce que c'est rare pour un roman de chick-lit d'avoir du suspense à la fin. En bref, c'était un réel plaisir de retrouver la célèbre Bridget Jones, dans un troisième tome dans la lignée des précédents bien qu'il soit beaucoup plus émouvant. 


Ma note : 14/20  

"Ne jamais courir après un homme, ça ne sert qu'à vous rendre malheureuse." Bridget

"Comme un serpent se dépouille de sa peau, nous nous dépouillons sans cesse de notre passé." Dalaï Lama

"C'est horrible de remarquer la différence de regard que les gens portent sur vous quand vous êtes grosses et quand vous ne l'êtes pas, quand vous êtes toute pomponnée et quand vous êtes juste normale." Bridget

mardi 12 juillet 2016

Le Quidditch à travers les âges





 Titre VO : Quidditch through the ages


Auteur : J.K. Rowling
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Jeunesse, Fantasy
Pagination : 117 pages
Parution : 2009
Prix : 6,20







Résumé : S'il vous est jamais arrivé de vous demander quelle est l'origine du Vif d'or, comment les Cognards sont apparus ou pourquoi les Wigtown Wanderers portent l'image d'un couteau de boucher sur leur robe, vous devez lire Le Quidditch à travers les âges. Cette édition limitée est la reproduction exacte du volume conservé à la bibliothèque de Poudlard où il est consulté presque chaque jour par les fanatiques de Quidditch.

Avis : Comme beaucoup de monde sur la blogosphère, je suis fan de Harry Potter. Comme toute fan qui ce respect, j'ai lu les trois petits livres de la Bibliothèque de Poudlard écrit par J.K. Rowling. Dans cette série, il y a Les Contes de Beedle le Barde, Les Animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges. Cette année, à l'occasion de la sortie du film Les Animaux fantastiques, j'ai décidé de relire ces trois petits livres. 

Dans Le Quidditch à travers à les âges, nous découvrons l'histoire de ce sport populaire qu'est le Quidditch. J'ai adoré retrouver l'univers fabuleux de Harry Potter, cette ambiance si spéciale qui donne toute sa magie à l'histoire. Découvrir l'histoire du Quidditch fut très intéressant. L'auteure nous raconte comment est né ce sport, comment il a évolué mais aussi quel matériel est utilisé et quelles sont les équipes vedettes mais aussi de nouveaux termes techniques sur ce sport. Tout au long de ces explications, nous découvrons de nouveaux personnages tous très décalés et drôles, le tout, accompagné de belles anecdotes. Malgré le fait que le livre soit court, nous pouvons constater que J.K. Rowling ne laisse rien au hasard et a encore une fois pensé à tout, ce qui rend ce petit ouvrage très complet

Vous n'êtes pas sans savoir que Le Quidditch à travers les âges est l'un des livres de cours de Harry donc, l'ouvrage que nous pouvons lire est conçu comme tel. Mais, toutefois, j'aurais aimé que le côté livre scolaire et vieux manuscrit (comme ceux qu'on peut trouver dans la bibliothèque de Poudlard) soit un peu plus développé

Vous l'aurez compris, j'ai adoré me replonger dans mon univers préféré le temps d'une courte lecture et retrouver la plume magique de J.K. Rowling. Si vous ne l'avez pas encore fait, lisez ce livre surtout que les bénéfices engendrés par l'achat de ce livre seront reversés à l'association Comic Relief qui aide les enfants démunis. C'est donc une autre bonne raison de se laisser tenter par ce livre. 


Ma note : 20/20... Coup de

Voir aussi :
(Pour découvrir notre avis, cliquez sur la couverture)

http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2015/09/harry-potter-lecole-des-sorciers.html