lundi 13 novembre 2017

Toutes griffes dehors : Préambule






Auteur : Maëlle Andals
Édition : Éditions Livresque
Genre : Fantastique, Bit-Lit
Pagination : 107 pages
Parution : Septembre 2017
Prix : 11,90






Résumé : Je m'appelle Luna, je suis une louve-garou et je fais partie de la garde rapprochée de la fille de notre alpha. Avant moi il n'y avait aucune femme qui occupait ce type de poste, pourtant nous sommes aussi fortes qu'eux et parfois même, plus efficaces.
Depuis des décennies, nous vivons en paix avec les vampires, seulement voilà, nous venons de subir une attaque par l’un d’entre eux. En temps normal, ils respectent les accords que nous avons instaurés. Notre chef de meute vient donc de décider de renforcer la sécurité et je ne peux qu'être d'accord avec lui. Hors de question qu'une de ces sangsues s'en prenne à notre princesse. J'ai oublié de vous dire, je suis teigneuse et j'ai une façon très personnelle d'obéir aux ordres... exactement ce qu'il faut pour les aventures qui nous attendent.

Avis : Tout d'abord, je tenais à remercier Babelio et les Éditions Livresque pour l'envoi de ce livre. Luna est une louve-garou dominante, la meilleure. A tel point qu'elle a réussi à intégrer la garde rapprochée de Louis, l'Alpha de la meute et d'Emma, la fille de ce dernier qu'elle doit protéger coûte que coûte quitte à y laisser la vie. 

Je dois avouer que je lis très peu de Bit-Lit donc c'est pleine de curiosité que je me suis lancée dans ce livre. J'ai apprécié renouer avec ce genre, qui pourtant me plait si bien que j'ai envie d'en lire plus. J'ai aimé redécouvrir ce genre d'univers typique de la Bit-Lit avec les loups-garous et les vampires ainsi que toute la mythologie qui va avec. Je suis curieuse d'en découvrir plus sur cet univers intéressant qui nous plonge en immersion dans la vie d'un clan de loups-garous et leur opposition avec les vampires. J'aurais aimé en lire plus mais Maëlle Andals nous écrit ici une nouvelle qui sert de préambule à sa saga Toutes griffes dehors dont le premier tome devrait sortir en septembre 2018. Je suis vraiment curieuse de voir ce que va donner cette saga.

Je dois avouer, non sans difficultés que je n'ai pas trop accrochée au style de l'auteure. J'ai trouvé qu'il n'était pas assez recherché voire même un peu trop courant et familier à certains moments. Après, ce style correspond certainement au genre du livre mais il m'a un peu gêné à certains moments. En plus, c'est sans compter les clichés. Les personnages sont tous beaux avec un corps de rêve et même si ce ne sont pas des humains, j'aurais aimé voir plus de filles banales et d'hommes sans tablettes de chocolat. 

Pour ce qui est des personnages, je n'ai pas eu le temps de m'attacher à eux ni même de bien les connaitre puisqu'en 107 pages, c'est difficile. Je n'ai pas spécialement accroché à Luna notre personnage principal parce qu'elle en fait trop. Je suis d'accord, elle vit dans un milieu de machos et doit avoir un fort caractère mais ici, c'est à l'excès. Elle peut défendre son point de vue sans pour autant tout critiquer, râler et en vouloir à ceux qui essayent de l'aider. Pour les personnages secondaires, j'ai bien aimé Christophe et Emma. On ne voit que trop peu les autres personnages pour que je puisse me faire mon avis.

Malgré tout, cette nouvelle délivre selon moi un réel message féministe. A travers Luna ou encore Emma, Maëlle Andals essaye de nous dire que les femmes ont largement les moyens d'être l'égal des hommes et qu'elles peuvent même être meilleure qu'eux dans des domaines qui sont de prime abord masculins. 

Pour conclure, je peux dire que j'ai bien aimé m'immerger dans Toutes griffes dehors et son univers de loups-garous. Je regrette toutefois la plume trop familière de l'auteure ainsi que tous les clichés que nous pouvons retrouver. J'ai bien aimé le message féministe sous-jacent et malgré tout, je suis curieuse de découvrir le premier tome de cette saga pour retrouver l'univers. 


Ma note : 15/20  


 

vendredi 10 novembre 2017

Le phénomène Philomène






Auteur : Emmanuelle Cosso
Édition : Sarbacane
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pagination : 249 pages
Parution : Juin 2017
Prix : 10,90






Résumé : Anatole et l'école, c'est une longue suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu'avec sa dégaine d'ado balourd et sa tignasse de cheveux qui lui tombent devant les yeux, il n'a pas l'étoffe d'un héros. Du moins, à première vue. Car en regardant mieux, on pourrait s'apercevoir qu'il a un sourire craquant... et aussi un don : celui de voir les fantômes. Le fantôme de Philomène, une jeune fille morte en 1870, dans l'accident de la filature qui se tenait à la place du collège. 

Avis : Tout d'abord, je tenais à remercier les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce livre. Anatole est un adolescent solitaire mais qui vit bien sa situation. C'est un collégien comme les autres bien qu'un peu rêveur. Un jour, il sympathise avec Philomène, la petite nouvelle de la classe. Mais surprise, il est le seul à la voir car Philomène n'est autre qu'un fantôme. 

Emmanuelle Cosso nous livre ici un Pépix de qualité. Elle a une plume agréable que j'ai pris plaisir à découvrir. Si bien que les pages se sont enchainées à une vitesse folle. Son écriture est simple mais un peu plus mature que pour d'autres livres de cette collection. Je pense même que Le phénomène Philomène est le Pépix le moins enfantin que j'ai eu l'occasion de lire jusqu'à maintenant. En plus, l'auteure a eu la brillante idée d'orienter son récit de manière particulière. En effet, ce ne sont pas nos deux personnages principaux qui racontent l'histoire mais une troisième personne, Juliette une camarade classe d'Anatole qui rapporte les faits à sa manière et selon sa vision des choses. J'ai apprécié ce point de vue original. 

Pour ce qui est des personnages, j'ai trouvé Anatole et Philomène très attachants. Je me suis un peu reconnue en Anatole, ce garçon rêveur, étourdi et discret. Au final, il se révèle être très courageux.  J'ai aimé Philomène qui est douce et prévenante. J'ai adoré découvrir les enfants fantômes et leur maitresse mais surtout leur histoire très touchante qui ne peut qu'émouvoir les lecteurs. 

Pour ce qui est du genre, j'ai bien aimé le mélange de fantastique avec les fantômes et le côté historique avec les évènements qui ont eu lieu à Paris en 1870. J'ai même appris certaines choses. Ce mélange entre le contemporain, le fantastique et l'historique est vraiment très intéressant. 

Pour conclure, je recommande aux jeunes comme aux moins jeunes, ce livre à la narration originale et aux personnages attachants. Qui plus est, ce livre est agréablement ponctué de belles illustrations. Le phénomène Philomène est devenu mon Pépix préféré, une belle découverte. 


Ma note : 19/20


 

dimanche 5 novembre 2017

Bilan du mois d'octobre 2017



Coucou tout le monde,

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois d'octobre. Encore un bilan duquel nous sommes assez fières malgré un mois d'octobre chargé entre boulot et voyage. Nous sommes allées en Ecosse et un conseil, si un jour vous en avez l'occasion, allez dans les Highlands, c'est vraiment très joli tout comme Édimbourg. Durant le mois d'octobre, nous avons lu 5 livres. En tout, avec ces 5 livres, nous avons lu 1 862 pages, ce qui est largement mieux. Passons en revue nos lectures du mois : 
 
 
Aurélie 
 
 
Pour commencer le mois d'octobre, j'ai lu le tome 1 de L'école du Bien et du Mal de Soman Chainani. Sophie n'a qu'un rêve, devenir une princesse et rencontrer le Prince Charmant. Pour cela, elle veut intégrer l'école du bien et du mal et ainsi apprendre à devenir une princesse et avoir son conte de fées. Elle intègre l'école avec son amie Agatha mais tout ne se passe pas comme prévu.
 
Malgré un style d'écriture un peu brouillon et un style un brin jeunesse, j'ai adoré cette histoire qui nous fait vivre l'envers des contes et nous montre la formation des héros de notre enfance. J'ai beaucoup aimé les personnages tels que Sophie, Agatha, Tedros ou encore Hester, Anadil et Dot.  
 
 
Ensuite, j'ai enchainé directement avec L'école du Bien et du Mal, tome 2 : Un monde sans princes de Soman Chainani. L'école du bien et du mal n'existe plus, elle a été remplacée par l'école des filles et des garçons. Depuis la fin du conte d'Agatha et Sophie, les hommes sont rejetés par les femmes et ils cherchent par tous les moyens de se venger de la sorcière et ainsi retrouver leur place. 
 
J'ai bien aimé ce deuxième tome même si je trouve que l'intrigue est moins prenante que dans le tome 1. Le style de l'auteur est beaucoup moins brouillon et c'est vraiment appréciable. En tout cas, cette saga est addictive et j'ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 3.  
 
 
Puis, j'ai lu Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 2 : Le laboratoire aux serpents de Lemony Snicket. Depuis qu'ils ont échappé aux griffes du Comte Olaf, les orphelins Baudelaire, n'ont pas encore de nouvelle famille jusqu'à ce qu'ils arrivent chez leur Oncle Monty, un brillant herpétologue. Ils vivent heureux jusqu'à l'arrivée de Stefano, le nouvel assistant de l'Oncle Monty. 
 
Cette histoire est toujours sympa et les orphelins toujours attachants mais, je me suis un peu lassée de ma lecture malgré sa petite longueur... Je lirai le tome 3 mais pas tout de suite. 
 
 
Pour terminer le mois d'octobre, j'ai lu Calendar Girl Février d'Audrey Carlan. Mia a terminé sa mission en Californie avec Wes, qu'elle laisse avec un pincement au cœur. Pour son deuxième mois de travail, elle va suivre Alec, un bel artiste français qui va faire de la jeune femme sa muse. 
 
J'ai bien aimé la suite des aventures de Mia et la passion qu'elle partage avec Alec. L'histoire est simple mais efficace. Toutefois, Alec m'a moins plu que Wes. J'ai trouvé qu'il était un peu dans le cliché à tout le temps répéter "Oui" et "Ma jolie". Même si ce n'est pas la lecture de l'année, je suis curieuse de découvrir la suite de l'histoire.  
 
 
 
Laure 
 
 
 
 
 
En octobre, j'ai lu Méditations poétiques de Lamartine. J'ai apprécié découvrir un peu plus en profondeur l’œuvre de cet auteur et lire une nouvelle œuvre poétique. 
 
 
 
 
 
 
 
Just One 
 
 
Voici le retour du Just One que nous avons vu sur les blogs, Les lectures de Marinette et La route de lecteurs. Nous avions bien aimé ce rendez-vous alors nous avons décidé de le refaire ce mois-ci.

Un coup de cœur : Il n'y en a pas mais le tome 1 de L'école du Bien et du Mal à failli en être un.
 
Un univers : L'école du Bien et du Mal
 
Un personnage : Agatha qui se révèle pleine de surprises (L'école du Bien et du Mal)

Un couple : Agatha et Tedros
 
Une histoire : Celle très touchante des orphelins Baudelaire

Une déception :  Légère déception pour le tome 2 des orphelins Baudelaire.
 
Une émotion : L'amour
 
Un futur époux : Tedros !
 
 
 
Book Haul 
 
Hallelujah ! Voici enfin un Book Haul raisonnable ! En octobre, nous avons acheté un seul et unique livre, le tome 2 de L'école du Bien et du Mal. Nous avons trouvé trois livres dans une boite à livre et enfin, nous avons gagné Toutes griffes dehors lors de la Masse Critique. Enfin bon, tout ça pour dire que nous avons acquis 5 livres ce mois-ci. 


 
1. Soman Chainani, L'école du Bien et du Mal, tome 2 : Un monde sans princes, Pocket Jeunesse, 2016.
2. Tom Wolfe, Bloody Miami, Pocket, 2014.
3. Christian Jacq, La Pierre de Lumière, tome 1 : Néfer le Silencieux, Pocket, 2016.
4. Luca Di Fulvio, Le gang des rêves, Pocket, 2017. 
5. Maëlle Andals, Toutes griffes dehors : préambule, Editions livresque, 2017. 



Sur le blog
 
En tout en septembre, nous avons publié 6 articles dont voici un petit récapitulatif : 

 
 
Nos réseaux : 
 
N'oubliez pas, le blog est aussi sur : 


 
Nous vous souhaitons un très bon mois de novembre ! :)