vendredi 27 mai 2016

Le Pays des Contes, tome 2 : Le retour de l'Enchanteresse





Titre VO : The Land of Stories, The Enchanteress Returns
Auteur : Chris Colfer
Saga : Tome 2
Edition : Michel Lafon 
Genre : Jeunesse, Fantasy
Pagination : 472 pages
Parution : Mai 2014
Prix : 16,95






 Chronique sans spoilers

Résumé : Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

Avis : Comme vous l'avez peut-être remarqué (ou pas ahah), j'adore la saga, Le Pays des Contes de Chris Colfer. C'est sans conteste ma saga favorite après Harry Potter. En prévision de la sortie du tome 4 (en VF) ce mois, j'ai relu plutôt dans l'année les deux premiers tomes de la saga. Cette relecture fut un réel plaisir tout d'abord parce que les couvertures sont réellement sublimes (je crois d'ailleurs que celle-ci est ma préférée). Oui, je sais, c'est moche de dire ça mais mes yeux prennent un plaisir fou à regarder ces livres. Enfin bref, fin de la minute superficialité. Cette relecture fut aussi un réel plaisir car j'adore cet univers et l'ambiance magique qui s'en dégage.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons  nos jumeaux Alex et Conner Bailey. Cela fait un an, soit depuis leur dernière expédition au Pays des Contes, qu'ils sont sans nouvelles de leur grand-mère. Ils décident alors de tenter par tous les moyens de la rejoindre. Mais, ce qu'ils ne savent pas, c'est que le monde des contes est en grand danger car Ezmia, l'Enchanteresse est de retour, plus forte que jamais ! 

J'ai adoré retrouver tous nos personnages que ça soit Alex et Conner, Grenouille, Rouge, Boucle d'or ou encore Jack. Chris Colfer a réussi à inventer des personnages innovants, qui ne se veulent pas parfaits puisqu'ils ont tous de gros défauts. Mes personnages préférés restent Conner pour son humour et Rouge parce qu'elle est comment dire, unique en son genre, très "Rouge" quoi. J'ai beaucoup aimé découvrir de nouveaux personnages tels que les Tremaine qui, au final sont des femmes très touchantes avec une réelle histoire. 

Ces personnages prennent vie dans un univers toujours aussi fabuleux, féérique, magique. Le Pays des Contes est l'un de mes univers livresques préférés et, je payerais cher pour pouvoir m'y rendre. Ce fut un plaisir de découvrir à nouveau les quatre coins de ce monde dans ce second tome. Toutefois, j'ai regretté la mise en place plus longue de l'action principale. On met plus de temps à rentrer dans le vif du sujet.

J'ai trouvé que l'écriture de Chris Colfer avait évolué en même temps que ses personnages. En effet, Alex et Conner ont grandi et l'écriture de Chris avec. Elle fait moins enfantine et un peu plus mature. Elle est adaptée également à la quête plus périlleuse qui attend nos personnages qui vont être confrontés à un chemin semé d'embuches et aux pires méchants qui puissent exister dans ce monde. 

L'auteur arrive à nous faire rire grâce à la bonne dose d'humour dont il fait preuve mais aussi, à nous faire pleurer (j'ai donc lu deux fois ce livre et j'ai pleuré deux fois toutes les larmes de mon corps lors du dénouement). La fin est juste fabuleuse et nous donne envie de nous jeter sur la suite. 

Vous l'aurez compris, j'ai adoré relire ce livre. Cette relecture m'a permis de mieux comprendre certaines choses et de voir quelques petits détails. En définitive, je suis toujours aussi accro à cette saga que je recommande aux plus jeunes comme aux moins jeunes. Si vous avez envie de vous échapper de votre quotidien et de voyager dans un monde rempli de magie, cette saga est faite pour vous !  


Ma note : 20/20... Coup de

"N'importe qui peut avoir une histoire commençant par "Il était une fois", ou alors une fin heureuse, mais, c'est le voyage entre les deux qui rend l'histoire intéressante." Alex
"L'intelligence n'est pas une compétition.  On en trouve partout et on peut en faire preuve de multiples façons." Mme Peters 

"Trouve ton arme, trouve ta force, et brandis-là fièrement." Boucle d'or   


Voir aussi :
(cliquez sur les couvertures pour lire nos avis sans spoilers)


http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2016/04/le-pays-des-contes-tome-1-le-sortilege.html                   http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2015/10/le-pays-des-contes-tome-3-leveil-du.html
http://twogirlsandbooks.blogspot.fr/2017/04/le-pays-des-contes-tome-4-au-dela-des.html

 

lundi 23 mai 2016

Fans de la vie impossible






Titre VO : Fans of the impossible life

Auteur : Kate Scelsa
Edition : Gallimard
Genre : Jeunesse
Pagination : 363 pages
Parution : Février 2016
Prix : 15







Résumé : Pour Jeremy, passionné d'art, ancré dans sa solitude, c'est comme s'il avait toujours attendu Sebby à la minute où ils se rencontrent. Et Mira, qui a tant de mal à quitter son lit, ne se sent véritablement vivante que lorsqu'elle est avec Sebby, l'ami solaire et écorché. Ensemble, ils n'ont plus peur. Ensemble, ils ne sont plus seuls. Mais la vie ne les épargne pas. Et les tentations destructrices sont là... S'aimer suffira-t-il à les sauver ? Trois adolescents déterminés malgré tout à vivre pour le meilleur, pour l'impossible. Un roman affranchi et émouvant qui ose évoquer sans détour l'homosexualité, le désir et le mal-être adolescent, avec une justesse poignante et beaucoup de tendresse. 

Avis : Avant de commencer cette chronique, je tenais à remercier Babelio et Gallimard pour m'avoir permis de découvrir ce livre. 

Je ne pourrais expliquer l'histoire avec mes propres mots tant cette lecture fût particulière. Ce livre parle de la vie tout comme de la mort à travers le regard d'adolescents. Tout au long de cette histoire, nous suivons trois amis auxquels on s'attache malgré leurs dérapages. Ils nous montrent également une belle amitié et, tout ça est raconté sur un ton un peu mélancolique. 

Je ne saurais dire pourquoi mais, pour moi, ce roman est différent, atypique et très troublant. Il aborde des thèmes sérieux et nous met parfois dans des situations "gênantes". J'ai bien aimé ce roman mais, toutefois, je trouve que l'auteure n'a pas traité ses sujets en profondeur, on a du mal à comprendre où elle veut en venir car il n'y a pas vraiment de début ni de fin. 

J'ai aimé la plume de l'auteure même si selon moi, elle manque un peu de délicatesse. Mais, en même temps, ce style assez cru correspond bien aux problèmes abordés dans le livre tels que la drogue, l'alcool ou encore le sexe. 

En bref, j'ai aimé ce livre mais, j'avoue avoir encore pleins de questions donc je reste un peu sur ma faim de ce côté là. Mais, grâce à son ambiance particulière, ce livre est à lire. En effet, j'ai bien aimé lire ce livre pour suivre l'aspect psychologique des personnages et pas vraiment pour l'histoire en elle même. 

Ma note : 14/20

"Devenir quelqu'un ayant besoin d'autres gens pose des problèmes. Surtout si on a façonné une grande partie de sont identité en étant seul. Ce n'était pas une vie particulièrement agréable, mais, au moins, dans ma solitude, j'étais autonome. A présent, je porte constamment sur moi une émotion, telle une démangeaison persistante, et je la nourris comme si c'était une espèce  d'animal de compagnie exigeant."

"Le désir de sortir de sa peau. Comme si elle avait besoin de s'amputer d'une partie d'elle-même, une partie empoisonnée. Comme si son corps et son cerveau étaient ennemis, depuis toujours et que seul l'un d'eux pouvait survivre à cette nuit." 


tous les livres sur Babelio.com

vendredi 20 mai 2016

Concours partenariat

Coucou tout le monde, 

Aujourd'hui nous nous retrouvons pour un article un peu spécial, à savoir un concours

Pour célébrer notre nouveau partenariat avec le blog Mes petites lectures en plusieurs vies, nous avons voulu organiser un concours commun. 

Plusieurs lots sont à gagner et ce concours se divise donc en plusieurs phases. 

Pour le lot 1, deux extraits de livre des éditions Lumen sont à gagner : Wizard de Diane Duane et Witchsong de Amber Argyle.  Pour tenter votre chance, c'est par ici jusqu'au 25 mai. 


Pour le lot 2, les éditions France Loisirs offrent un album Alice au Pays des merveilles, joliment illustré par Andrea D'Aquino. Pour tenter votre chance, c'est par ici jusqu'au 27 mai. 


Pour le lot 3, les éditions Lumen vous offrent deux extraits de livres : 7 secondes de Tom Easton et Forget Tomorrow ainsi qu'un marque page Le secret de l'inventeur. Pour tenter votre chance, c'est par ici jusqu'au 29 mai.
  

Vous trouverez les modalités de participation en cliquant sur les liens indiqués au dessus. Surveillez bien les mises à jour de cet article, d'autres lots à gagner arrivent ! ;) 
Bonne chance à tous ! :D
 

lundi 16 mai 2016

Top 10 | Mes Disney préférés



Bonjour tout le monde, 

Aujourd'hui nous nous retrouvons pour un nouveau top, un top Disney très précisément. Je vais partager avec vous mes dix Disney préférés. Vous n'aurez pas le top de Laure puisque demain, elle a le bac d'espagnol donc, elle n'a pas eu le temps de faire son top. 
Toutefois, pour moi, le choix a été très dur puisqu'il me restait une vingtaine de dessins animés mais il a fallu faire un choix alors le voici maintenant : 

PS : Quand vous verrez une note de musique, n'hésitez pas à cliquer sur "Ma chanson préférée" pour découvrir le titre que je préfère pour chaque film et ainsi parcourir ce top en musique ! ;)


10. Le Livre de la jungle


Ça ne fait pas très longtemps que Le Livre de la jungle est dans mon top. Il n'y était pas tout simplement parce que je n'ai pas dû le voir pendant au moins dix ou quinze ans. Mais, quand je l'ai revu, j'ai tout de suite accroché. J'aime beaucoup les personnages tous plus drôles les uns que les autres et j'adore les chansons qui sont très entrainantes. 
 

  

9. Kuzco, l'Empereur mégalo


Je crois que Kuzco est le dessin animé Disney le plus drôle de tous les temps. J'adore Kuzco, Kronk et Izma qui sont vraiment hilarants. J'ai usé ma cassette jusqu'à la moelle tellement je l'ai regardé ! Mais, ça doit faire pas loin de dix ans que je ne l'ai pas regardé (oui je sais, c'est honteux...) mais, j'en garde tellement d'excellents souvenirs qu'il figure tout de même dans ce top. 





8. Hercule


Quand j'étais petite, j'ai dû regarder Hercule une ou deux fois grand maximum. Je pense que ça faisait un peu trop "garçon" pour moi ^^. Mais, ça fait quelques années que j'ai le dvd et franchement, j'adore. J'aime beaucoup la mythologie grecque donc ça aide à apprécier le film. N'empêche, qu'il apprend pleins de choses sur la mythologie aux plus jeunes ce Hercule. Mais si j'aime autant, je pense que c'est grâce à Hades, il est juste génial ce méchant.  





7. La Belle au bois dormant 


Quand j'étais toute petite, je n'aimais pas ce dessin animé parce qu'il me faisait trop peur. Mais je dois dire que je l'ai vite apprécié et le résultat est là puisqu'il fait partie aujourd'hui de mes Disney préféré. C'est peut-être en partie grâce à Maléfique...
 
 



6. Peter Pan


Peter Pan c'est le symbole de l'enfance, c'est la magie, c'est les pirates, c'est le Capitaine Crochet, c'est le Pays Imaginaire, c'est rêver sa vie en couleur... Tout ça fait de Peter Pan un des meilleurs Disney de l'histoire.



5. Cendrillon


Cendrillon est ma princesse préférée même si au final, elle est juste bonne à faire le ménage. Son histoire m'a toujours fait rêver. Elle nous montre que la bonté et la gentillesse ça paye toujours. Un peu de rêve dans la vie, c'est toujours nécessaire. 



 

4. Raiponce


Raiponce est une princesse qui sort de l'ordinaire et pour cause, c'est la seule à être drôle. Elle a de l'humour, elle est pétillante, pleine de vie. Elle révolutionne le rôle de la princesse. En plus, elle a des compagnons tous plus loufoques les uns que les autres que ça soit Flynn, Pascal, Maximus ou la bande de hors la loi. Ce dessin animé sort vraiment de l'ordinaire et c'est pour ça que je l'aime tant. 




3. Mulan


Mulan, c'est la base. Ce dessin animé est un chef-d’œuvre. Mulan est un modèle de courage et ça, j'aime beaucoup. Si je devais choisir un futur mari parmi les personnages Disney, ça serait Shang, sans hésiter ^^. Quand on sait que toute cette histoire est tirée d'une histoire vraie, ça donne encore plus de poids au film. 





2. Pocahontas, une légende indienne


Pocahontas est le plus réel des Disney et c'est ça qui me plaît. Il suit la véritable histoire de l'indienne très fidèlement. Notre héroïne est un véritable modèle pour toutes les petites filles. Elle leur apprend le courage, l'honneur, la tolérance... Ça fait vingt ans que je la regarde régulièrement et je ne suis pas prête d'arrêter.   

 



1. Le Roi lion (1 et 2)


Que dire ? C'est bête à dire mais ce dessin-animé a véritablement changé ma vie. Il est véritablement une partie de moi et à contribuer à faire ce que je suis aujourd'hui. Il a orienté mes goûts. C'est grâce à lui si aujourd'hui je suis autant impliqué dans la protection des grands félins, si j'ai fait des études pour les protéger, si j'ai fait mon mémoire en Master sur ce sujet. C'est grâce à lui si mon animal préféré est le lion et si j'ai envie de voyager à travers l'Afrique pour découvrir la faune sauvage. Vous l'aurez compris, Le Roi lion m'a véritablement marqué. J'en ai usé ma cassette jusqu'à la corde. Tout comme sa suite qui, je pense est la plus réussie de toutes. Ici le choix des chansons est difficiles puisque je les aiment toutes autant ^^.

  
 



J'espère que ce top vous a plu ! 
Et vous quels sont vois Disney préférés ? 

vendredi 13 mai 2016

La Lumière de l'Empire, tome 1 : Le temps du pouvoir






Titre VO : Courtlignht, book 1 : Sworn to raise

Auteur : Terah Edun
Saga : Tome 1
Edition : Autoédité
Genre : Fantasy
Pagination : 227 pages
Parution : Août 2015
Prix :






Résumé : Ciardis est une jeune femme de dix-sept ans, élevée dans la pauvreté. Elle travaille comme lavandière dans une petite vallée aux confins de l'Empire. Mais sous la surface en apparence idyllique de l'Empire se cache un secret bien gardé. C'est au plus fort des commérages et des scandales que Ciardis est choisie pour suivre une formation auprès de la Guilde des Compagnons. Elle quitte alors son foyer et entame un apprentissage personnel pour devenir dame de compagnie à la cour, un poste qu'en tant que modeste demoiselle, elle n'aurait jamais cru pouvoir occuper. Elle va devoir prouver qu'elle est suffisamment douée pour s'attirer la protection d'un maître. Et pour assimiler toutes ces compétences, il faut faire vite. 

Avis : Tout d'abord, je tenais à remercier Laure Valentin, la traductrice de ce livre qui m'a permis de le découvrir. Ici, nous suivons l'histoire de Ciardis, une jeune orpheline de dix-sept ans. Un jour, elle est repérée par Serena, Dame de compagnie à la cour de l'Empire et rentre à la Guilde des Compagnon. C'est là qu'elle se rend compte qu'elle n'est pas une jeune fille comme les autres... 

J'ai bien aimé les personnages même si je n'ai pas forcément réussi à m'identifier à eux. J'ai bien aimé Ciardis, elle a de bonnes valeurs, du courage, elle aide les autres et elle déteste l'injustice. Mais, elle m'a quand même un peu agacée à s'énerver trop rapidement. J'ai également bien aimé Damias, l'instructeur de Ciardis malgré le fait qu'il soit un peu lâche. Je pense que le personnage que j'ai préféré est le Prince Sebastian. On se rend vite compte que c'est un homme bien mais désespéré. On a qu'une envie, lui venir en aide. En revanche, les personnages sont très peu décrits (sauf Ciardis) et j'aurais aimé pouvoir les visualiser un peu plus. 

Tous ces personnages évoluent dans un bel univers. J'ai bien aimé l'ambiance créée par Terah Edun et la mythologie qu'elle a mise en place. L'auteure a créé un univers magique unique avec des créatures fantastiques que je n'avais jamais rencontrées. J'ai beaucoup aimé cette originalité et la nouvelle vision de la magie que j'ai découvert. Le voyage dans l'Empire est d'autant plus plaisant que la plume de Terah Edun est très agréable à lire. 

En revanche, ce livre à un défaut. En effet, les actions sont trop rapides. Pour la majorité des actions, on a pas le temps de se plonger dedans qu'elles sont déjà terminées. C'est comme pour la fin, je n'ai rien vu venir (je ne m'y attendais pas donc ça, c'est positif) mais, temps que je réalise ce qui s'était passé, le livre était déjà terminé. Malgré cela, la fin était surprenante et j'ai bien envie de connaitre la suite

Je vous recommande ce livre si vous voulez découvrir un univers magique innovant qui, pour une fois est dépourvu de romance. 

Ma note : 14/20

lundi 9 mai 2016

L'amour est à la lettre A






Titre VO : Noi due come un romanzo

Auteur : Paola Calvetti
Edition : Presse de la Cité
Genre : Contemporain, Romance
Pagination : 381 pages
Parution : Avril 2009
Prix : 20







Résumé : Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves & Sortilèges. Le charme et l'originalité de sa boutique résident dans sa spécialité : les livres consacrés à l'amour. Emma, qui semble s'être résignée au célibat depuis son divorce, na pas son pareil pour dénicher l'ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre. C'est évidemment par l'intermédiaire d'un livre qu'Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse. Alors qu'ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se passe comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Si ce n'est que Federico vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d'une adolescente. Malgré tout, Federico et Emma entament une relation épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont les seuls à connaître l'existence...

Avis : L'amour est à la lettre A, un titre qui m'a tout de suite attirée. Je m'attendais à une grande et belle histoire d'amour mais, j'ai vite déchanté. Dans ce livre nous suivons Emma, une quinquagénaire qui vit à Milan. Un jour, elle retrouve son amour de lycée, Federico qui vit désormais à New York. S'ensuit un échange de lettres entre les deux âmes-sœurs. 

Vous l'aurez compris, ici  nous avons le droit à un roman épistolaire. J'adore ce genre mais là, j'ai eu beaucoup de mal. Tout d'abord, j'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire, à m'habituer aux personnages et à la plume de l'auteur. Aussi, il y a pas mal de changements de rythme puisque parfois nous avons des lettres et parfois, nous avons des passages narrés par Emma. Au début cette alternance était bien mais, à la fin, les passages de narration deviennent beaucoup trop longs et plombent le rythme. Surtout que dans ce livre, il n'y a absolument pas d'actions, pas la moindre péripétie alors si l'auteure casse le peu de rythme qu'il y a dans son livre, ce n'est pas terrible. L'auteure se contente de montrer les sentiments des personnages et leur côté psychologique. Même si au début c'est intéressant, suivre la psychologie des personnages durant 381 pages, ça devient vite long. Du coup, il y a énormément de passages inutiles qui sont plutôt ennuyeux et redondants. L'auteure aurait pu enlever au moins 100 pages où il ne se passe pas grand chose. J'ai mis deux mois pour lire ce livre (oui je sais, c'est laborieux...) à cause de ce que j'ai évoqué précédemment mais aussi à cause des pages trop denses. Parfois, dix pages d'affilée sont écrites d'un bloc sans le moindre espace ou le moindre paragraphe. Je peux vous assurer que ça allonge considérablement le temps de lecture.

J'ai été gênée également par le manque de concordance entre les lettres. Emma et Federico s'envoient des lettres et ne répondent pas aux questions qu'ils se posent mutuellement. Je ne vois pas l’intérêt de s'envoyer des lettres si on ne répond pas aux questions que l'autre nous pose. Il y a peu de véritables échanges entre nos deux personnages et souvent, l'auteur passe du coq à l'âne sans transition. 

Je ne me suis pas trop attachée aux personnages. Surement parce que nos deux personnages principaux ont la cinquantaine donc c'est compliqué pour moi de m'identifier à eux. Les personnages secondaires sont quant à eux trop peu présents pour que l'on puisse s'identifier ou s'attacher à eux. 

Mais, il y a quand même des points positifs dans ce livre, il ne faut pas croire. Paola Calvetti a une écriture très belle, très poétique, pleine de figures de style. Paola a sans conteste l'une des plus belles plumes que j'ai eu l'occasion de découvrir. L'auteure fait également beaucoup de références aux grands classiques de la littérature et elle donne vraiment envie de découvrir ces livres desquels elle parle avec passion. Emma est libraire et elle a sa propre librairie Rêves & Sortilèges. Franchement, c'est une librairie de rêve. C'est un petit cocon dans lequel on voudrait passer des heures tranquillement dans un coin à bouquiner. 

Vous l'aurez compris, malgré quelques points positifs, la lecture de ce livre a été la croix et la bannière. J'avais l'impression qu'on me rajoutait des pages en douce au fur et à mesure de ma lecture. Je ne vous conseille pas trop ce livre mais libre à vous de tenter l'aventure si vous aimez les contemporains, la romance et les belles paroles. 

Ma note : 11/20... Déception 

"Je porte ton cœur dans mon cœur, tu portes mon cœur dans ton cœur. Maintenant, essayons de nous aimer. Et de persévéré." Emma

"Mais convaincre une femme n'importe laquelle, de l'inconsistance de son objet d'amour est une entreprise strictement impossible. Le plus salaud des ploucs si nous en sommes amoureuses, est un prince." Emma

"Rentrée chez moi, je me suis bercée de la conviction que nos deux âmes avaient passé toutes ces années à se comprendre pendant que nous faisions autre chose et pour quelque motif bizarre, dès qu'elles se sont revues se sont... reconnues." Emma

vendredi 6 mai 2016

Bilan du mois d'avril 2016


Coucou tout le monde,


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour le bilan du mois d'avril. Ce mois-ci nous avons lu 6 livres et c'est notre meilleur bilan depuis longtemps parce qu'il n'y a pas de BD dans le lot. Même si pour certains, ce n'est rien, nous sommes tout de même contentes. En tout, avec ces 6 livres, nous avons lu 2 210 pages. Mais maintenant, passons en revue nos lectures du mois...



Pour commencer ce mois de mars, nous avons lu le tome 3 de Bridget Jones d'Helen Fielding. Dans ce tome, nous retrouvons Bridget Jones à l'aube de la cinquantaine pour de nouvelles aventures. 

J'ai bien aimé retrouver Bridget et ses idées loufoques mais, je suis quand même déçue de la tournure qu'à pris la vie de notre héroïne. Je ne suis pas très satisfaite de ce que l'auteure a fait de ses personnages. Mais ne vous méprenez pas, j'ai bien aimé ma lecture de ce troisième tome. 




Ensuite, nous avons lu Les yeux du dragon de Stephen King où Flagg, le magicien du roi va tout faire pour mener le royaume de Delain au chaos. Mais, c'était sans compter sur Peter, le futur roi qui va tout faire pour l'en empêcher.
 C'était une grande première puisque c'était mon premier livre de Stephen King. J'avais hâte de découvrir son style même si c'était avec son seul livre jeunesse. Je dois dire que j'ai adoré ma lecture. C'était un un très beau conte avec une belle touche de noirceur qui faisait tout le charme de cet univers. 

Puis, nous avons lu Sobibor de Jean Molla, un livre touchant qui aborde la Seconde Guerre Mondiale. Nous découvrons le point de vue d'un nazi sur cette guerre. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été bouleversé parce que racontait cet homme. En parallèle, il y a une histoire de secret de famille liée à l'anorexie. 

Ce livre m'a vraiment bouleversé. Ce fût une très très belle découverte qui nous offre un regard nouveau sur la guerre et l'anorexie. Je vous recommande vraiment ce livre. 


Nous avons continué notre mois d'avril avec Anna et le French Kiss de Stephanie Perkins. Dans ce livre, Anna une jeune américaine vient faire sa terminale dans un lycée américain à Paris. Anna va vite s'adapter à sa nouvelle vie et va faire de belles rencontres. 

J'ai beaucoup aimé ma lecture. C'est une romance fraiche et vraiment sympa. L'histoire est également très addictive et j'ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 2.




 
Nous avons continué avec une autre romance à savoir La probabilité statistique de l'amour au premier regard de Jennifer E. Smith. Dans ce livre nous suivons l'histoire de Hadley et Oliver deux adolescents qui se rencontrent à l'aéroport et tombent amoureux. 

J'ai trouvé cette histoire sympa même si quelques situations sont parfois tirées par les cheveux et la présence de quelques longueurs. C'est une bonne romance pour se détendre mais ce n'est pas l'histoire du siècle. 


Pour clôturer le mois d'avril en beauté, nous avons lu Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier. Ici nous suivons l'histoire de Julie, une jeune femme qui va tout faire pour découvrir qui est son nouveau voisin, le mystérieux Ricardo Patatras. 

J'ai vraiment adoré cette lecture. J'ai bien aimé la plume de Gilles Legardinier qui est à la fois simple et drôle. Ce livre est vraiment plein d'humour et j'ai vraiment apprécié Julie et Ric. J'ai très envie de découvrir d'autres histoires de Gilles Legardinier.



Book Haul


Pendant les deux derniers mois, nous avons été très raisonnables niveaux achats. Mais ça, c'était avant... En avril, nous avons vraiment craqué puisque 13 nouveaux livres ont fait leur apparition dans nos PAL...

  1. Renée Ahdieh, Captive, tome 1 : Les nuits de Shéhérazade, Hachette, 2015.
  2. Holly Smale, Geek Girl, tome 1, Harper Collins, 2013.
  3. Malala Yousafzaï, Moi, Malala, Le livre de Poche, 2016.
  4. Titiou Lecoq, La théorie de la tartine, Le livre de Poche, 2016.
  5. S.N. Lemoing, Powerful, tome 1 : Le Royaume d'Harcilor, Autoédité, 2015.
  6. Stéphanie Lagalle, Entre 2 mondes, Autoédité, 2016.
  7. Kate Scelsa, Fans de la vie impossible, Gallimard, 2016.
  8. Kathryn Stockett, La couleur des sentiments, Editions Jacqueline Chambon, 2009.
  9. Heather & Rose MacDowell, Un baiser, l'addition, Pocket, 2011.
  10. Astrid Lindgren, Fifi Brindacier, Le livre de Poche, 2015.
  11. Maya Banks, Catherine Hann & Emilie Rose, Love Affairs, saison, Harlequin, 2016.
  12. Pierre Bottero, Zouck, Flammarion, 2004.
  13. Didier Roth-Bettoni, Les plus beaux baisers du cinéma, Milan, 2012.
Nous souhaitions remercier Stéphanie Lagalle qui nous a contacté pour que nous lisions son livre Entre 2 mondes ainsi que Babelio et Gallimard qui, grâce à la masse critique nous permettent de découvrir Fans de la vie impossible de Kate Scelsa. Nous voulions aussi remercier Camille Lecture qui, grâce au concours que nous avons gagné nous permet de découvrir Powerful de S.N. Lemoing

Sur le blog

En avril nous avons publié sept articles dont voici un petit récapitulatif :

  

Nous sommes heureuses de vous annoncer que le mois d'avril à vu naitre le partenariat du blog avec le blog, Mes petites lectures en plusieurs vies. Nous en sommes très heureuses et n'hésitez pas à aller visiter le blog de nos partenaires ! 

http://mespetiteslectures.eklablog.com/


Nous vous souhaitons un très bon mois de mai et de belles lectures ! :D